Forum de discussion pour tous autours de notre voyage


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Nouvelles 1 du collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Nouvelles 1 du collège le Mer 23 Déc - 18:40

Invité


Invité
Bonjour à nos deux fleuristes en herbe!







Pendant que vous botanisiez, les élèves ont fabriqué plein de jolies boites à contes pour Noël.
Saurez-vous reconnaître les histoires ?






Images 1,2,3,4:
     

Images 5,6,7,8:
     

Images 9,10,11,12:
     

Images 13,14,15,16:
     

Images 17,18 :
  



John et Julie accepteraient-ils de nous raconter un conte typique de Nouvelle Zélande? En traduction bien sûr car papa Noël après trois mois d'anglais ne fait pas encore de miracles!




En attendant , on vous souhaite à tous un joyeux santa sous le sunny ; Que Rodolphe, rendeer , vous gâte bien fort ! Very Happy



Bises chocolatées
Corinne Neuhart

2 Christmas Day le Jeu 24 Déc - 0:16

TomEli


Admin
Ça y est nous sommes déjà le 24 décembre !
Nous avons réaliser avec les autres woofer le "sapin de Noël" santa et les décorations ! Nous vous concoctons un article à ce sujet d'ailleurs.

On a réussi à trouver presque tous les contes. il nous en manque 2 ou 3 :

1 : Cendrillon
2/3/11 : Le petit chaperon rouge
4/15 : Le petit Poucet
5 : Alice au pays des Merveilles
6 : Le Chat Botté
7 : ?
8 : Alibaba et les 40 voleurs
9 : ?
10 : La petite filles aux allumettes
12/16 : La Reine des Neiges
13 : Hansel et Gretel
14 : Le géant aux chaussettes rouges
17 : ?
18 : Pierre et le Loup

Si pour les 3 contes manquant vous avez des indices cela nous aiderait Wink

Nous vous proposons un conte de Nouvelle-Zélande, appartenant aux Mythes et Légendes maori : "Le Gros Poisson de Maui". Peut être l'un ou l'une d'entre vous pourra nous en faire la boite !
Bonne lecture !


Le gros poisson de Maui



Par un beau matin, alors qu’il faisait encore sombre, les frères de Maui se levèrent dans le silence. Ils se dépêchèrent de descendre jusqu’à la plage, pensant que Maui dormait toujours. Mais leurs mouvements précipités et leurs murmures l’avaient réveillé. Il avait couru après eux, les avait suivis dans l’ombre et écouté ce qu’ils disaient alors qu’ils préparaient leur canoë pour une partie de pêche.

« C’est une bonne chose que nous n’ayons pas réveillé Maui » disait l’un.

« En effet, répondait l’autre, toutefois il peut s’avérer utile de l’avoir à ses côtés. Je l’ai vu attraper une baleine par la queue et la projeter sur la plage. »

« Oui, peut-être, ajoutait le troisième, mais il vaut mieux ne pas l’avoir avec nous quand nous partons en pêche, car c’est un trouble-fête qui nous joue des tours. »

Les frères poussèrent alors leur canoë à l’eau et ramèrent vers l’horizon, laissant Maui sur le bord, plus déterminé que jamais à ne pas les laisser partir sans lui la prochaine fois.

Le soir venu, les frères revinrent bredouilles et pensant que personne ne les observait, ils remontèrent le canoë sur la berge et le cachèrent dans un buisson. Mais, cette fois, Maui repéra les lieux. Avant l’aube, il se cacha sous les sièges du canoë afin que ses frères ne le remarquent pas.
Peu après leur arrivée, ils partirent en mer. Ils avaient déjà ramé un bon moment lorsque Maui décida qu’il était temps de se montrer. Il sortit de sa cachette et salua ses frères, qui restèrent bouche bée.

« C’est une belle journée pour aller pêcher, n’est-ce pas? Si vous voulez bien de ma compagnie mes frères, peut-être votre chance tournera-t-elle. »

Les frères étaient fâchés de le découvrir à bord. « On n’est pas très loin de la côte, dit l’un d’entre eux, faisons demi-tour et ramenons-le ».

Mais alors qu’ils commençaient à faire tourner le canoë, Maui lança une incantation si puissante que la rive parut s’éloigner. Elle était maintenant si distante qu’on apercevait plus que la cime des montagnes au loin.

Les frères se scrutèrent avec surprise « Nous étions déjà bien plus loin que nous le pensions, il est trop tard pour revenir maintenant. Que fait-on de lui? »

« Pourquoi ne pas me prendre avec vous? dit Maui, vous pourriez avoir besoin de moi pour renflouer le canoë. ».

Ils acceptèrent bon gré mal gré, et continuèrent à ramer jusqu’à ce qu’ils atteignent un lieu de pêche ancestral. Ils s’arrêtèrent et ordonnèrent à Maui de jeter l’ancre.
« Non, dit-il, ce n’est pas le bon endroit, allons plus loin. »

Les frères maugréèrent mais ils continuèrent à ramer, jusqu’à ce qu’ils atteignent un autre point de pêche, plus ancien encore que le premier.

« Voilà, c’est le bon endroit, dirent-ils, maintenant jettes l’ancre! ».

« Non, leur répondit-il, ce n’est pas le bon endroit. Là où l’eau n’est pas assez profonde, les poissons ne valent pas la peine d’être attrapés. Nous devons aller encore plus loin, mes frères, et ne jeter l’ancre que lorsque nous serons arrivés au point le plus profond de la mer. ».

Encore une fois, malgré leur mécontentement, ils ramèrent. Ils ramèrent jusqu’à ce que leurs bras et leurs épaules s’endolorissent et qu’ils ne puissent plus avancer. Mais Maui continuait à les pousser.

« Nous y sommes presque mes frères. Les montagnes sont à peine visibles désormais. Au moment où elles auront disparu, alors nous serons arrivés. »

Enfin, Maui et ses frères parvinrent au lieu de pêche le plus ancien qu’une mémoire maori ait pu se rappeler et l’ancre fut jetée. Les frères lancèrent leurs lignes et avant même qu’elles n’aient touché le fond, il y avait un poisson suspendu à chaque hameçon. Ils les lancèrent à nouveau et lorsqu’ils les remontèrent, le canoë était rempli de poissons.

Excités par leur incroyable prise, les frères dirent à Maui : « Retournons à terre. »

Mais Maui refusa : « Moi aussi, j’ai une partie de pêche à faire »

Ses frères éclatèrent de rire : « Mais qu’est-ce qu’un gars comme toi peut bien espérer pêcher? Tu n’as même pas d’hameçon! ».

« Qu’est-ce que ceci alors? » Répondit-il en sortant un crochet de son manteau.

Il était décoré d’un coquillage et d’une touffe de poils, et alors qu’il le tournait dans sa main, il brillait avec le soleil. Il était si finement taillé que chacun de ses frères lorgnait pour l’obtenir.
Ce qu’ils ignoraient pourtant, c’est qu’il avait été taillé dans un os de mâchoire magique.

« C’est vrai, c’est un bel hameçon, dirent-ils, mais à quoi va-t-il te servir sans appât? »

« J’espérais que vous m’en auriez donné un » répondit Maui.

« T’en donner un? Tu peux toujours courir! » Lancèrent-ils dans un éclat de rire.

« Ainsi soit-il » dit Maui. Il sera le poing et se frappa lui-même au nez. Le sang se mit à couler et il en aspergea le crochet avant de le mettre à l’eau.

Alors, Maui se mit debout, appuya de tout son poids sur ses pieds et commença à remonter la ligne. La sueur commençait à perler sur son corps à mesure qu’il remontait lentement l’énorme poisson.

Quelque chose apparut alors à la surface, et la mer sur des kilomètres à la ronde s’obscurcit à mesure qu’il remontait lentement l’énorme poisson.

Ses frères commencèrent à s’agiter : « Maui, qu’as-tu fait? Tu nous as porté malchance! Tu nous as amenés ici, loin de la terre, contre notre gré. Et maintenant, un dieu se réveille des profondeurs de la mer, fâché d’avoir été dérangé. Il va tous nous dévorer et pas un seul de nos os ne survivra à sa colère! »

Mais Maui ne les écoutait même pas. Il était en train de chanter une incantation qui apaisait l’énorme poisson et les vagues alentours. La mer se calmait. Il continua à tirer sur la ligne jusqu’à ce que la prise soit stabilisée à la surface de l’eau. Avec stupeur, tous regardèrent ce qu’il avait attrapé. Maui venait en réalité de pêcher… l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande!

C’est pourquoi aujourd’hui encore elle est connue sous le nom de « Te Ika a Maui », qui en langue maori, signifie « le poisson de Maui ». Et certains disent que si vous regardez sur une carte, vous vous apercevrez que l’île a la forme d’un poisson!

Et la légende raconte qu’ils accostèrent sur la nouvelle rive apparue. Alors que Maui s’éloignait pour faire une offrande aux dieux, il ordonna à ses frères de l’attendre afin de partager équitablement cette prise.

Si les frères promirent de lui obéir, aucun ne le fit et chacun d’entre eux se jeta sur le poisson dès que Maui eut le dos tourné. Ils le découpèrent, le mangèrent, le taillèrent, le tranchèrent, le hachèrent jusqu’à ce que sa surface soit entièrement mutilée et déchiquetée.

A cause de la gourmandise et de la désobéissance de ses frères, furent formés les monts, les vallées, les falaises, les plaines et les rangées de montagnes de l’île du Nord. S’ils avaient écouté leur frère, l’île aurait été plate et lisse à ce jour, aussi plate et lisse que le poisson que Maui avait pêché ce jour-là!


Noyeux Joel à toutes et à tous  santa  rendeer

Voir le profil de l'utilisateur http://tomelienoceasie.jimdo.com

3 boite à conte indices le Jeu 31 Déc - 18:59

Invité


Invité
Eh , pas mal du tout !
Petite erreur en 4 : voir la maison de près : MIAM!
Sinon, pour les trois boites manquantes, il s'agit de deux contes modernes qui comportent un synonyme précis du mot "eau" dans leur titre.

Corinne entre la bûche et le champagne.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum